BRUS Günter - Julien Offray de La Mettrie

BRUS Günter - Julien Offray de La Mettrie, diptyque

Aquatinte, 1989, H. 66 x L.50 cm
Editeur : Atelier Kurt Zein - Vienne - Autriche
N° 14/100
Collection : État
Numéro d'inventaire : D-2006.1.41.1 / FNAC 89 258 A/
Dépôt du Centre national des arts plastiques. Dépôt du Département de l'Ardèche. Fait partie d'une série intitulée « Estampes et Révolution, 200 ans après », commande publique du Ministère français de la Culture à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution française.
J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

Günter Brus est un peintre autrichien né en 1938 à Ardning. Il est un des fondateurs de l'Actionnisme viennois (mouvement célèbre pour ses « actions » radicales mettant en scène le corps des artistes).

Cette aquatinte est un diptyque représentant Julien Offroy de La Mettrie (et non Offray), médecin et philosophe français, condamné en 1746 pour avoir écrit L'Histoire naturelle de l'âme, où il y défend des thèses matérialistes. Exilé, il fut accueilli par Frédéric II de Prusse à Berlin où il produira son oeuvre majeure Discours sur _le bonheur, violemment rejetée par Voltaire et Diderot. Ce n'est sûrement pas un hasard, si Günter Brus choisit la figure deOffroy de La Mettrie, lui qui fut contraint de s'exiler à Berlin suite à une condamnation par un tribunal pour avoir choqué ses compatriotes lors d'une performance où son corps faisait l'objet d'un rituel esthétique érotico-sexuel d'une extrême violence.
Ainsi nous comprenons mieux cette phrase qui répond au portrait de Julien Offroy de La Mettrie : « L'ordre politique n'est pas aussi conciliant que ma philosophie, et je m'attends à chaque instant à être victime de la colère des dévots. » / [Die politische Ordnung ist nicht so konziliant wie meine Philosophie, _ich rechne damit, jeden Augenblick der Wut der Frommen zum Opfer zu fallen.]
GUBR-001