KLASEN Peter - Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits

Sérigraphie, 1989, H. 96,5 x L. 77,7 cm
Editeur : Atelier Del Arco - Paris
N° 14/100
Collection : État
Numéro d'inventaire : D-2006.1.21 / FNAC 89 111/
Dépôt du Centre national des arts plastiques. Dépôt du Département de l'Ardèche. Fait partie d'une série intitulée « Estampes et Révolution, 200 ans après », commande publique du Ministère français de la Culture à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution française.

J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...

Né en 1935 à Lübeck (Allemagne), Peter Klasen intègre l'École supérieure des beaux-arts de Berlin en 1955. Il s'installe à Paris en 1959, où il devient le pionnier de la Figuration narrative. À la fois collages et photos réinterprétées, ses créations s'inspirent de l'esthétique industrielle, de ses signes et de ses codes. Son oeuvre cristallise des inquiétudes, rassemble des symptômes tout en provoquant la réflexion et libérant l'imaginaire.

Cette sérigraphie fait référence au 1er article de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen qui est pour l'artiste «  l'une des plus belles phrases que l'humanité ait pu s'offrir ». Il traite cette oeuvre sur le mode de l'affiche, placardée sur un support vraisemblablement métallique (boulons). De grands aplats de couleurs (bleu, rouge, gris et blanc) accrochent le regard. Sous le texte, les aplats sont déchirés comme pour rappeler que ce fondement est sans cesse contredit et fragile.

Bibliographie :
Estampes et Révolution, 200 ans après, cat. exp. Centre national des arts plastiques, 27 juin-27 août 1989, ministère de la Culture et de la Communication, 1989, p. 66-67.

PEKL-001