BELYAT GIUNTA Anya - The Book of Hair

BELYAT GIUNTA Anya - The Book of Hair

Estampe numérique, 2017, H. 31 × L. 41 cm
Editeur : Tchikebe, Marseille
Tirage à 30 exemplaires
Collection : Ville Annonay
Numéro d'inventaire : M-2017-01

J'ai trop de succès, je suis déjà empruntée ! Bientôt de retour...


« Je tiens à la justesse du trait, car il est porteur des énergies spirituelles.
Ces énergies nous donnent des frissons et nous mènent ailleurs, en silence. »

Née en 1975 à Saint-Pétersbourg, Anya Belyat-Giunta quitte la Russie avec sa famille à la fin de l'ère soviétique pour l'Autriche, puis l'Italie et les Etats-Unis. Tout au long de cet exil, elle poursuit ses études d'art à Florence, Minneapolis et à Toulouse, avant de s'établir à Lyon. Anya Belyat-Giunta possède un imaginaire débridé duquel naissent des créatures fantasmagoriques. Sa démarche artistique évoque souvent des questions existentielles : la naissance, la vie et la mort. Elle réinvente sa propre mythologie en créant des personnages hybrides.

Lors d'un court séjour à Genève en 2006, Anya Belyat-Giunta découvre par hasard dans une librairie tenue par un homme d'origine russe, une édition de 1898 des derniers récits de Léon Tolstoï (1828-1910), Ecrits de toutes ces dernières années. Les pages fragilisées par le temps étaient reliées par une ficelle argentée. Le moment venu, Anya Belyat-Giunta a commencé à dessiner sur chaque page de cet ouvrage rare. Le dessin au crayon rouge s'entrelace entre les diverses lignes et devient le témoin de son histoire, de sa mémoire inconnue. La juxtaposition côte à côte des deux pages laisse transparaître une forme, telle une colonne vertébrale.

ANBG-003